Objectif Parite

Le féminisme en 2020, qu’est-ce que c’est ?

By 11 juillet 2020 No Comments

Si on tape “le féminisme, c’est quoi ?” sur Google, on tombe sur cette définition : “Doctrine qui préconise l’égalité entre l’homme et la femme, et l’extension du rôle de la femme dans la société”. 

Concrètement, c’est l’idée. Mais en 2020 cette définition ne suffit plus : on parle maintenant de milliers de façons d’exprimer son genre. On ne devient plus juste “une femme” ou “un homme”, mais on incarne d’innombrables possibilités de vivre son identité. Les femmes en 2020 crient haut et fort qu’elles veulent être elles-mêmes, sans limites et sans jugements qui pourraient ébranler leur volonté. En soit, c’est le désir profond de chaque être vivant, mais les femmes ont malheureusement un chemin plus long à faire pour y accéder. Pourquoi ? Parce que la société a longtemps jugé que la liberté des femmes se terminait là où celle des autres commencait. 

Il y a moins d’un siècle, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Cette donnée nous paraît impossible en voyant la réalité dans laquelle nous vivons aujourd’hui, mais ce sont pourtant des révolutions qui ne sont pas si loin de nous. 

Tout au long de l’histoire, les femmes ont exprimé leurs revendications et leur besoin de reconnaissance, à travers l’art, la politique, la musique, la littérature ou le militantisme. Ces combats ont pu faire avancer les croyances culturelles et sociétales qui façonnent nos façons de vivre et d’exister.

 

En 2020, comment les femmes expriment-elles leur féminisme ?

 

Beaucoup parlent d’une nouvelle vague de féminisme à travers les réseaux sociaux, par la création de communautés massives de solidarité. “L’union fait la force” est le message sous-entendu dans ces réseaux de partage, et dans les nombreuses marches liées aux combats féministes. Ces luttes pacifiques pour l’égalité sont liées aux violences de genre, à l’égalité salariale, à l’acceptation du corps, à l’homosexualité et à bien d’autres sujets que chacune défend. 

Cette liberté d’expression à travers Internet inspire beaucoup les Épaulettes au quotidien car elle est le fruit d’opportunités digitales qui servent notre société. L’accessibilité sans limites aux connaissances en ligne donne à chacune les armes pour mener le combat de manière efficace et durable. Chacune agit à sa façon, en partageant ses expériences ou en soutenant celles des autres. C’est un mouvement social qui a prit une ampleur immense ces dernières années, partout dans le monde. Que ce soit par des hommes ou des femmes, l’importante place que le féminisme a pris dans la pensée commune fait évoluer les choses. Des hashtags comme #Metoo, #Stopviol ou #Balancetonporc ont permis par exemple de révéler médiatiquement les violences de genre, ce qui n’a fait que renforcer cette soif de justice et de respect envers les femmes.

fête paillettes femme bras levés


Mais le féminisme se fonde aussi sur un désir libérateur profond.

 

Il y a une volonté forte d’ouvrir le dialogue sur la représentation du corps féminin, et sur ses idéologies associées. Les femmes se réapproprient la vision idéaliste de leurs corps pour s’approcher d’une réalité plus saine. Elle veulent habiter leurs corps confortablement sans suivre les paradigmes qui les enferment dans une image réductrice de perfection. Il existe aujourd’hui de nombreuses vidéos et de discours inspirants prônant le lâcher prise et la liberté d’expression : @coucoulesgirls, @jarijones, @bodyposipanda, @celestebarber, et bien d’autres ! Toutes convergent vers un fait : il y a des millions de manière d’être femme, et elles sont toute valables. 

Le sujet du féminisme est si vaste, si complexe, si subjectif, qu’il est difficile en seulement quelques pages d’en faire le tour. 

Pour les Épaulettes, ce sujet a été représenté justement et dignement par Anastasia Mikova et Yann Arthus-Bertrand, à travers leur film nommé “Woman”. C’est une oeuvre cinématographique qui met sous le feu des projecteurs des femmes de tout horizon, se confiant sur leur vision de la femme, et sur l’âme féminine qu’elle peuvent ou pas avoir en elles. Le film regroupe des femmes de 50 pays différents, et 2000 interviews émotionnellement puissants. 

“Woman répond à l’envie de regarder le monde avec les yeux d’une femme”

Ce film implique des divergences culturelles, politiques, et religieuses très fortes ; et c’est en ça qu’il est d’autant plus intéressant. On a été admiratives en découvrant l’état d’esprit de ces femmes, et leurs parcours parsemés de craintes, de blessures, de victoires et d’accomplissements. 

 

Que retient-on sur le féminisme aujourd’hui ? 

 

D’abord, chez les Épaulettes nous sommes convaincues que le féminisme ne s’adresse pas seulement à des profils spécifiques de femmes : rebelles, combattantes, ou activistes. Nous sommes toutes concernées, bien que nos actions soient plus pacifiques, quotidiennes, ou même parfois invisibles. L’important est de lire, d’écouter, de partager, de discuter, car c’est en apprenant que l’on devient actrice du changement. 

Enfin, le féminisme ne se limite pas seulement aux femmes, mais implique aussi les hommes dans son combat. Ils ont en effet un rôle indispensable dans la lutte pour l’égalité. Ils doivent être acteurs et volontaires du changement pour que les moeurs évoluent de manière positive. N’oublions pas que l’objectif du féminisme n’est pas d’exclure, mais d’inclure. 

Pour finir, nous voulons vous rappeler que nous portons toutes en nous le combat du féminisme, et que chaque manière de l’exprimer est digne de sens.

Alors levez-vous fières, sortez fières, et vivez fières ! 

 

Leave a Reply